mon nouveau roman...est disponible!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mon nouveau roman...est disponible!

Message par reveanne le Dim 28 Oct 2007, 20:55

Titre: "Ham stram gram"

pour vous faire baver, le début:

Ham Stram Gram,
Jeu Dangereux.

Prologue


17 août,16h23,
Possad Germanique. Vienne, Salon privé du Café Demel.

« Moi, Hölle Undverdammnis, fille du Prince de Germanie, déclare le Convent des Shwarzbruchs re-né de ses cendres. Siégeons dans le jour pour promulguer le renouveau. Que la première session débute»
Le groupe de cinq jeunes gens âgés de dix-sept ou dix-huit ans approuva en silence.
Il faisait une chaleur étouffante dans le salon. Les trois filles et deux garçons qui étaient réunis là s’éventaient tant bien que mal avec ce qui leur était tombé sous la main. Devant eux, posé sur une table basse en marqueterie, des boissons fraîches se réchauffaient tout doucement.
Dans cette atmosphère confinée, Hölle Undverdammnis, une jeune fille de dix-huit ans, élève en dernière année à l’école magique de la Nizhegorod comme tous les autres adolescents présents dans le salon, reprit la parole.
« Quelle sera notre première action ? »
Elle darda sa cour d’un regard supérieur. Ses yeux d’un bleu délavé lançaient des regards hautains. Raide et digne dans son fauteuil de rotin, elle attendit les réponses.
Une jeune fille boulotte aux courts cheveux blonds bouclés se redressa.
« Epurons l’école de ceux qui n’ont rien à y faire » La voix de l’adolescente était sifflante comme un serpent.
« Vaste programme Üppigkeit » Se moqua son voisin de droite. « Qui veux-tu épurer exactement ? »
« Les yiddish ? » Intervint sur le même ton moqueur l’autre fille, une brune. « Ils ne viennent plus dans notre école depuis cinquante ans. »
« Les Tziganes ? » Renchérit le deuxième garçon. « Novykh a déjà fait le ménage il y a bien longtemps ! »
Üppigkeit Klapperschlange lança des regards venimeux à ses camarades. Elle sortit du sac qui ne la quittait jamais une coupure de journal. Elle la jeta sur la table basse.
Hölle prit le papier et leva un sourcil surpris. A coté des colonnes de l’article une photo représentait un adolescent brun au sourire radieux. L’article s’intitulait « Mikhaïl Paskov, sélectionné comme duelliste dans l’équipe de la Possad Bulgare pour la coupe du monde de Duel magique, itinéraire d’un enfant prodige. »
- Et alors ? Interrogea Hölle en passant le papier à son voisin.
- C’est une famille de parvenu, il y a encore peu de temps le Paskov se vautraient dans la fange… Persifla Üppigkeit. De plus duelliste dans l’équipe bulgare de la coupe du monde laissant bien peu de chance aux équipes des autres Possads de se qualifier. Aura sans doute droit à un traitement de faveur à la Nizhegorod. Orgueilleux et vaniteux à souhait.
- Et il a refusé de sortir avec toi. Intervint la fille brune.
Üppigkeit lui lança un regard assassin.
Hölle eut un regard méprisant et un sourire carnassier.
- Plein de bonnes raisons en effet…
- Surtout celle du duel magique, si nos Possads veulent avoir une chance à la coupe du monde, il faut éliminer Paskov. Ajouta l’un des garçons.
- Et puis le traitement de faveur risque de le rendre plus vaniteux qu’il ne l’est déjà… enfin si c’est possible… Reprit la fille brune
- Comment peut-il croire qu’il peut impunément étudier avec l’élite de la nation ! Compléta Hölle avec dégoût. Bien choisi Üppigkeit mais je doute que Orlyk nous laisse nous en prendre à lui sans réagir… Il doit être bien trop fière d’avoir une célébrité dans l’école.
- Ne t’en fait pas pour Orlyk, répliqua l’un des garçons avec un petit rire méprisant. C’est un pleutre, si on agit avec discrétion il ne fera rien du tout.
- Donc on choisit Paskov comme première cible ?
L’assemblée approuva.

« Moi, Hölle Undverdammnis, fille du Prince de Germanie, déclare Mikhaïl Paskov ennemie du Convent des Shwarzbruchs et à l’Ordre nouveau. A nous d’éradiquer le Mal, établissons un plan. »

L’air d’été s’emplit d’une vibration malsaine, l’histoire de la Nizhegorod allait s’agrémenter d’un nouveau chapitre.


Dernière édition par le Dim 03 Fév 2008, 22:21, édité 2 fois
avatar
reveanne
Heimdall
Heimdall

Féminin
Nombre de messages : 887
Age : 38
Localisation : à droite au fond de ma tête
Art de prédilection : torture et autres sévices sur poupée
Date d'inscription : 28/12/2006

http://coteface.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par reveanne le Dim 28 Oct 2007, 20:58

Chapitre1
La porte de Sofia

28 Août, 9h
Possad Bulgare, Sofia, Palais de la Gorod.

Irine jeta un coup d’œil nerveux à sa convocation. C’était sa première rentrée à la Nizhegorod, elle ne tenait pas à arriver en retard.
« Salle des Portes N°1,
2ème étage du Palais de la Gorod de Sofia,
le 28 août, 9h30. »
La jeune fille chercha anxieusement, autour d’elle, une quelconque indication de la direction à prendre. Il y avait, dans le hall du palais, une dizaine de magiciens et de magiciennes vaquant à leurs occupations sans se soucier le moins du monde de cette jeune fille seule qui avait l’air totalement perdu.
Pour la troisième fois en moins d’un quart d’heure, Irine maudit ses parents qui l’avaient laissées toute seule dans le hall. « On te retrouve tout à l’heure dans la salle des portes »qu’ils lui avaient dit avant de disparaître en compagnie de son frère aîné dans le couloir réservé aux représentants de la Possad.
La jeune fille repéra finalement un panneau indicateur. Après un coup d’œil aux différentes informations y figurant, elle coinça son épaisse cape sous son bras gauche et saisit la poignée de sa lourde valise de la main droite. Elle se dirigea alors dans le couloir de droite.
Elle traîna tant bien que mal son bagage. Irine maudit une quatrième fois sa famille de l’avoir abandonnée.
Elle s’arrêta en bas de l’escalier qui était au bout du couloir pour reprendre des forces et son souffle. Par la barbe de Raspoutine, qu’y avait-il dans cette fichue valise ? Du plomb ? La jeune fille soupira en contemplant l’escalier très raide qui la séparait du deuxième étage.
Sur le coup elle eut envie de pleurer. Elle n’arriverait jamais à gravir la centaine de marches qui la séparait de sa destination finale. Désespérée, elle s’appuya sur sa valise. Comment allait-elle faire ?
« Un problème, jeune fille ? »
Irine sursauta. Toute à ses idées noires, elle n’avait pas entendu que quelqu’un s’était approché d’elle. Elle se retourna.
Un homme, petit, au visage osseux et aux épaisses lunettes, la regardait avec curiosité. Derrière lui, une fille de onze ou douze ans tirait une volumineuse malle mais, elle, elle ne semblait pas rencontrer de difficultés dans cet exercice. Il faut dire que la-dite malle lévitait à cinq centimètres du sol.
Irine était tellement accaparée par son admiration envieuse pour la malle ensorcelée qu’elle en oublia de répondre.
L’homme toussota pour rappeler sa présence. Irine se ressaisit et s’apprêta à répondre poliment que tout allait parfaitement bien dans le meilleur des mondes mais se ravisa, refuser de l’aide était suicidaire.
« La valise… elle est trop lourde…. » Avoua-t-elle timidement.
L’homme haussa le sourcil droit et se gratta l’oreille gauche.
« Pousse-toi. » Dit-il finalement à Irine.
Il sortit sa baguette et l’agita en murmurant quelque chose. La valise d’Irine tremblota, s’envola et alla se poser sur le palier du deuxième étage.
« Merci ! » S’exclama la jeune fille émerveillée.
« Mais de rien Mademoiselle » Lui répondit galamment le sorcier dans un sourire. « Première rentrée à la Nizhegorod, n’est ce pas ? »
Irine approuva d’un signe de tête. Il faut dire que cette remarque ne coûtait pas grand chose, la jeune fille portait l’uniforme de l’école ainsi que, attaché autour du cou, le ruban bleu qui distinguait les première-années. (le ruban était violet pour les deuxièmes années, rouge pour les troisièmes…etc)
« Tu seras donc avec Titidzia » Conclut le sorcier en désignant la fille qui l’accompagnait. Cette dernière adressa un sourire franc à Irine. « En route maintenant ou on va être en retard. » Acheva-t-il en commençant l’ascension de l’escalier.
Titidzia prit sa malle et monta l’escalier dans le sillage de ce qui devait être son père. Irine, toute légère, les suivit.
Arrivée au palier du deuxième étage, la jeune fille récupéra sa valise. Heureusement la salle des Portes N°1 n’était qu’à quelques mètres.
La salle des Portes était une large pièce arrondie autour de laquelle étaient disposées cinq portes et une fenêtre qui donnait sur la cime d’un arbre. Près d’une porte rouge, deux magiciens en uniforme des employés de la Possad étaient installés derrière une table. Un homme très maigre aux impressionnantes moustaches et une petite femme au teint blafard et aux yeux sombres. Devant eux, sur la table, une pile de feuilles et un registre étaient méticuleusement disposés.
Sinon il y avait là une bonne trentaine de personnes.
Irine, qui avait perdu Titidzia et son père, se fraya un passage dans la foule et alla s’installer dans un espace dégagé devant la fenêtre, à environ trois mètres de la table. Elle coinça sa valise contre le mur, posa sa cape dessus et s’assit sur le tout pour attendre.
Il était 9h23.
Pour passer le temps, Irine observa la faune réunie en cet endroit. Parmi la foule, elle reconnut des représentants de la Gorod comme par exemple Oleg Drevliane qui, avec sa femme et ses deux filles, était en pleine conversation avec Aureliens Sviotoslav, un employer de la Prikaze venu accompagné son neveu.
« … difficile, mais la coupe du monde de duel ne s’est jamais aussi bien présentée. Paskov est vraiment un duelliste extraordinaire. C’est rare. » Disait Sviotoslav.
« Vous êtes injuste, Dimitrov et Ivanova sont aussi d’excellents duellistes. » Répondit Drevliane.
« Ne nous leurrons pas » Reprit Svioloslav « Sans Paskov, nos chances seraient quasiment nulles et … »
Irine arrêta d’écouter cette conversation. La coupe du monde de Duel magique et les exploits de Mikhaïl Paskov, elle en avait sa dose, on ne parlait pratiquement que de ça chez elle. Il est vrai qu’avec son frère, elle pouvait difficilement y échapper.
Un peu plus loin le Prince Jean Tzimiskès, le prince de la Possad bulgare, qui était venu superviser le départ des élèves de sa Possad pour la Nizhegorod, était en pleine conversation avec deux mages qu’Irine ne connaissait pas.
« La Vetche essaie désespérément de faire passer les édits de Verrätern » disait le Prince. « Mais nous avons utilisé notre veto ! » Continuait-il avec une certaine agitation dans la voix. « Ce fou de Krzysztof devrait se faire du souci pour sa place. Le Soubednik ne le soutient plus. Ses édits vont à l’encontre de ce pour quoi nous l’avons fait élire. »
Face au Prince, les deux mages approuvaient silencieusement.
« Mais le Zemkie Sobor est très favorable à ces édits. » Finit par intervenir l’un des mages.
« Evidement ! » Exulta le Prince. « Ces édits diminuent le pouvoir du Soubednik ! »
Irine, qui ne comprenait rien à la politique, se désintéressa de cette conversation. Son regard se porta sur un autre groupe où elle reconnut Namaï Drégovitchi, son ancienne professeur de Russe. Cette dernière parlait avec animation, elle aussi, de Mikhaïl Paskov. « Mais oui, c’est moi qui lui aie appris le russe. Un garçon très doué. » Disait-elle.
Irine détourna encore une fois son attention et choisit de s’intéresser à l’arbre que l’on voyait par la fenêtre. Lui, au moins, ne parlerait pas de Mikhaïl Paskov ni de politique.
« Salut ! » Fit une petite voix près d’Irine.
Irine se tourna vers la voix et découvrit Titidzia. Celle-ci semblait avoir perdu son père dans la foule.
« Salut. » Répondit machinalement Irine.
« Tu t’appelles comment ? »
« Irine. » Répondit sobrement l’intéressée en se demandant ce qu’on lui voulait exactement.
« Moi c’est Titidzia. J’ai été quatrième au concours d’entrée »
Irine préféra ne pas aborder le sujet du concours, en tant que fille de représentant du Gorod elle en avait été dispensée. Ce détail la gênait car son frère était entré à la Nizhegorod par le concours, il avait été classé deuxième. A cette époque là son père n’était pas encore au Gorod (il n’était alors que simple petit fonctionnaire à la campagne). Il s’agissait d’un sujet qui servait à son frère à la rabaisser constamment.
Face au mutisme d’Irine, Titidzia continua la conversation.
« Il paraît que c’est très dur là-bas. J’ai travaillé toutes les vacances pour être à la hauteur. Mon père est si fier de moi que… »
Tout à coup Titidzia perdit le fil de ce qu’elle était en train de dire. La bouche encore ouverte, elle fixait la porte d’entrée.
D’ailleurs tout le monde fixait la porte d’entrée. Les conversations s’étaient tues.
Un garçon grand, mince, le teint sombre et cireux, avec un grand nez arrondi et d’épais sourcils noirs venait de faire son entrée.
« C’est Mikhaïl Paskov » S’écria Titidzia d’une voix aiguë pleine d’admiration.
Irine se contenta de jeter un coup d’œil à l’adolescent. Dans la salle un étrange brouhaha admiratif s’était élevé. Le prince se dirigea vers Mikhaïl pour l’accueillir.
« Par Raspoutine » Reprit la voix admirative de Titidzia. « C’est vraiment MIKHAÏL PASKOV ! »
Ben ouais ! Pensa Irine, Mikhaïl étant en avant dernière année à la Nizhegorod il était évident qu’il serait là le jour de la rentrée.
« Il est vraiment trop ! » Continua Titidzia, sous le charme, sans remarquer l’air sombre de sa camarade.
Irine se tourna vers Titidzia et la regarda avec perplexité. Mais, par le Domovoï, qu’est ce que toutes les filles lui trouvaient à Mikhaïl. Il avait des sourcils épais comme des buissons d’épines, un nez qui ressemblait à une pomme de terre obèse, il avait aussi de grands pieds plats en canard et il était terriblement orgueilleux et vantard.
« J’en reviens pas, je serais dans la même école que lui »
Irine en était, elle, revenue depuis longtemps.
« C’est super ! Je vais le croiser tout le temps ! »
Irine lança un regard froid à l’adolescent qui paradait devant le prince.
Ouais, absolument formidable, pensa Irine avec sarcasme. Elle croiserait le grand, l’unique Mikhaïl Paskov partout et tout le temps… Rien d’extraordinaire pourtant, ce n’était qu’un ado prétentieux qui faisait du duel magique.
« Tu te rends compte ? On va le voir tous les jours ! »
Ho, super ! Quelle bonne nouvelle… Maintenant elle le verrait vraiment tout le temps. C’était pire qu’une malédiction.
« On le verra dans les couloirs, au réfectoire, à la bibliothèque… » Commença à énumérer Titidzia.
Irine sourit légèrement face à l’effervescence de sa camarade. Sur ce point elle avait une longueur d’avance par rapport à Titidzia. Elle avait déjà vu Mikhaïl Paskov dans les couloirs, dans des bibliothèques, dans la cuisine, dans le salon, dans la salle de bain, dans le jardin, sur la plage, accroché à un arbre… etc. Elle l’avait vu sous tous les angles et sous toutes les coutures. Vantard ou de mauvaise humeur, en train de se couper les ongles des orteils ou de se gaver de gâteau. Elle l’avait même vu, la semaine précédente, se balader dans la maison en pyjama, une cuvette sous le bras, malade car il avait mangé du poisson fumé de mauvaise qualité. (Elle avait bien choisi le poisson exprès, pensa Irine avec un brin de méchanceté. C’était-elle qui avait fait les courses et qui s’était débrouillé pour que lui seul en mange.)
Un bruit en provenance de la porte rouge attira l’attention d’Irine. Elle se tourna vers celle-ci. Les magiciens assis derrière la table avaient, eux aussi, entendu et s’étaient levés.
La porte s’ouvrit.
Un homme apparut. Il était grand et maigre. Ses cheveux étaient blancs et pratiquement dressés sur sa tête, comme si la foudre venait de tomber sur lui. Il avait un visage osseux et pâle. Son nez busqué était surmonté de lunettes au verre épais comme des culs de bouteilles. Il s’agissait de Vassily Orlyk, le directeur de La Nizhegorod.
Il s’éclaircit la gorge, d’une voix parfaitement timbrée et en russe il s’adressa à l’assemblée.
« Prince… Parents d’élève, élèves. Voici venu le moment pour l’élite de notre jeunesse de rejoindre l’école où l’on fera d’eux les meilleurs parmi les meilleurs. Le temps est venu de vous séparer.
« Chaque élève sera appelé par son nom. Il devra alors venir prendre son parchemin d’affectation auprès de Monsieur Polotchan… »
Le sorcier aux incroyables moustaches fit un signe de tête pour indiquer que c’était lui M. Polotchan.
« … Il devra ensuite traverser la porte de transport. De l’autre côté, il sera pris en charge par Miry et Liry, les gouvernantes des maisons. »
Orlyk fit une pause puis reprit.
« Bien. Ne perdons pas de temps. Madame Iaroslava, veuillez commencer. »
Le directeur s’écarta de la porte.
Irine essaya de voir par la porte ce qu’il y avait derrière. Elle ne vit qu’une image floue et tremblotante.
« Drevliane Aktie. » Annonça la magicienne au teint blafard en lisant le registre.
Une jeune fille de quatrième année s’approcha. Polotchan lui tendit une feuille d’affectation qu’il venait de prendre sur la table et elle traversa la porte. Elle disparut dans l’image floue.
« Drevliane Saray. »
Une adolescente de dernière année disparut à son tour de l’autre côté de la porte.
« Galicht Gidrik. »
Ce fut au tour d’un élève de troisième année de disparaître.
« Izialov Ivanévich »
Encore un élève de troisième année.
« Kalita Nebel »
Un garçon blond de dernière année.
Mme Iaroslava marqua une pause, elle semblait se demander comment prononcer le nom suivant.
« Krott Titidzia » La magicienne eut du mal à dissimuler un sourire moqueur. Elle ne fut pas la seule dans l’assistance.
Rouge jusqu’aux oreilles, Titidzia prit sa feuille d’affectation et disparut par la porte.
Pour le nom suivant, Mme Iaroslava eut un sourire absolument radieux. Polotchan, qui avait jeté un bref regard à la feuille d’affectation qu’il tenait, eut lui aussi ce sourire fier et ravi.
« Paskov… »
Soudainement Mme Iaroslav hésita comme s’il y avait une erreur sur le registre. Un peu perplexe elle reprit.
« Paskov Irine ? »
Hé oui ! Pensa ironiquement Irine. Mikhaïl n’était pas fils unique. Mais même ses parents oubliaient ce détail tellement le monde entier ne s’intéressait qu’à Mikhaïl. Cela en était au point de faire une erreur dans son nom. Elle était une fille et donc Paskov devait se dire Paskova. Mais Irine n’était plus à ça prêt.
Dignement la jeune fille prit ses affaires, se dirigea vers Polotchan et saisit sa feuille d’une main sûr. Elle prit une grande inspiration et traversa la porte.




Et voilà, pour avoir la suite, faudra acheter le livre!
avatar
reveanne
Heimdall
Heimdall

Féminin
Nombre de messages : 887
Age : 38
Localisation : à droite au fond de ma tête
Art de prédilection : torture et autres sévices sur poupée
Date d'inscription : 28/12/2006

http://coteface.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par PIL451 le Dim 28 Oct 2007, 21:00

capitaliste !
merci pour la mise en bouche !

;)

---------------'Ô' www.vikings2000.com 'Ô'---------------
"Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière"

Michel Audiard

http://aaarghdamned.blogspot.com
avatar
PIL451
Les druides
Les druides

Masculin
Nombre de messages : 10971
Age : 147
Localisation : LYON
Art de prédilection : OUI
Loisirs : OUI AUSSI
Date d'inscription : 26/07/2006

http://aaarghdamned.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par reveanne le Dim 28 Oct 2007, 21:12

Pourquoi "Capitaliste"?
avatar
reveanne
Heimdall
Heimdall

Féminin
Nombre de messages : 887
Age : 38
Localisation : à droite au fond de ma tête
Art de prédilection : torture et autres sévices sur poupée
Date d'inscription : 28/12/2006

http://coteface.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par PIL451 le Lun 29 Oct 2007, 21:35

parce que transatlantique !


cherche pas ...c'est meme pas un jeu de mots...trop fatigué !
;)

---------------'Ô' www.vikings2000.com 'Ô'---------------
"Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière"

Michel Audiard

http://aaarghdamned.blogspot.com
avatar
PIL451
Les druides
Les druides

Masculin
Nombre de messages : 10971
Age : 147
Localisation : LYON
Art de prédilection : OUI
Loisirs : OUI AUSSI
Date d'inscription : 26/07/2006

http://aaarghdamned.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par Kulgrim le Mar 30 Oct 2007, 18:09

pfffiou comment c'est long ^^. Mais bon le début m'a bien accroché. Je lirais ça dès que j'ai fini ma gazette. (qu'est ce qu'elle est bien cette excuse dit donc, deux semaines qu'elle marche huhu)
avatar
Kulgrim
Yggdrasil
Yggdrasil

Masculin
Nombre de messages : 1012
Age : 30
Localisation : Dans une rizière
Art de prédilection : Etudiant au bord du gouffre
Loisirs : Concerts, bouquins, ...
Date d'inscription : 13/06/2007

http://rockunderthesun.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par reveanne le Jeu 15 Nov 2007, 14:30

Le livre est disponible depuis ce matin sur le site de l'éditeur
(faut attendre quelques jours pour les libraires traditionnels et enligne.)

Titre: Ham stram gram
auteur (moi): Anne Fazilleau
edition: Le manuscrit


Dernière édition par le Jeu 15 Nov 2007, 15:32, édité 2 fois
avatar
reveanne
Heimdall
Heimdall

Féminin
Nombre de messages : 887
Age : 38
Localisation : à droite au fond de ma tête
Art de prédilection : torture et autres sévices sur poupée
Date d'inscription : 28/12/2006

http://coteface.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par PIL451 le Jeu 15 Nov 2007, 15:13

P'tain tu peux pas écrire plus gros, j'arrive pas à lire !

---------------'Ô' www.vikings2000.com 'Ô'---------------
"Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière"

Michel Audiard

http://aaarghdamned.blogspot.com
avatar
PIL451
Les druides
Les druides

Masculin
Nombre de messages : 10971
Age : 147
Localisation : LYON
Art de prédilection : OUI
Loisirs : OUI AUSSI
Date d'inscription : 26/07/2006

http://aaarghdamned.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par reveanne le Jeu 15 Nov 2007, 15:19

ben quoi, j'veux que ça se sache!
avatar
reveanne
Heimdall
Heimdall

Féminin
Nombre de messages : 887
Age : 38
Localisation : à droite au fond de ma tête
Art de prédilection : torture et autres sévices sur poupée
Date d'inscription : 28/12/2006

http://coteface.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par PIL451 le Jeu 15 Nov 2007, 15:21

ta signature suffit amplement...et puis frerot peut peut etre mettre un message défilant en haut du forum...nan ?
ah bon !

---------------'Ô' www.vikings2000.com 'Ô'---------------
"Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière"

Michel Audiard

http://aaarghdamned.blogspot.com
avatar
PIL451
Les druides
Les druides

Masculin
Nombre de messages : 10971
Age : 147
Localisation : LYON
Art de prédilection : OUI
Loisirs : OUI AUSSI
Date d'inscription : 26/07/2006

http://aaarghdamned.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par reveanne le Jeu 15 Nov 2007, 15:23

ha ...... désolé d'être trop contente (la sortie ayant été avancée de plus de 2 mois)
avatar
reveanne
Heimdall
Heimdall

Féminin
Nombre de messages : 887
Age : 38
Localisation : à droite au fond de ma tête
Art de prédilection : torture et autres sévices sur poupée
Date d'inscription : 28/12/2006

http://coteface.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par PIL451 le Jeu 15 Nov 2007, 15:27

calme ta joie !
calme ta joie !

;)

---------------'Ô' www.vikings2000.com 'Ô'---------------
"Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière"

Michel Audiard

http://aaarghdamned.blogspot.com
avatar
PIL451
Les druides
Les druides

Masculin
Nombre de messages : 10971
Age : 147
Localisation : LYON
Art de prédilection : OUI
Loisirs : OUI AUSSI
Date d'inscription : 26/07/2006

http://aaarghdamned.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par reveanne le Jeu 15 Nov 2007, 22:25

bbb pourquoi?
avatar
reveanne
Heimdall
Heimdall

Féminin
Nombre de messages : 887
Age : 38
Localisation : à droite au fond de ma tête
Art de prédilection : torture et autres sévices sur poupée
Date d'inscription : 28/12/2006

http://coteface.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par PIL451 le Jeu 15 Nov 2007, 22:29

j'décoooooooone !

---------------'Ô' www.vikings2000.com 'Ô'---------------
"Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière"

Michel Audiard

http://aaarghdamned.blogspot.com
avatar
PIL451
Les druides
Les druides

Masculin
Nombre de messages : 10971
Age : 147
Localisation : LYON
Art de prédilection : OUI
Loisirs : OUI AUSSI
Date d'inscription : 26/07/2006

http://aaarghdamned.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par reveanne le Dim 03 Fév 2008, 22:25

pour ceux qui n'aurait pas compris!

Vous pouvez dés à présent acheter mon nouveau roman :
Ham stram gram.
Anne Fazilleau
Edition le manuscrit.

Chez l’éditeur :
http://www.manuscrit.com/catalogue/textes/fiche_texte.asp?idOuvrage=10623


ou ailleurs :
http://www.amazon.fr/Ham-Stram-Gram-Fazilleau-Anne/dp/2304005403/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=gateway&qid=1202060906&sr=8-1

Ou sur commande chez n’importe quel libraire

bbb
avatar
reveanne
Heimdall
Heimdall

Féminin
Nombre de messages : 887
Age : 38
Localisation : à droite au fond de ma tête
Art de prédilection : torture et autres sévices sur poupée
Date d'inscription : 28/12/2006

http://coteface.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par reveanne le Lun 11 Fév 2008, 20:06

Grande nouvelle:
Je dédicacerai mon roman "Ham stram gram" le 19 mars au Salon du livre de Paris.
avatar
reveanne
Heimdall
Heimdall

Féminin
Nombre de messages : 887
Age : 38
Localisation : à droite au fond de ma tête
Art de prédilection : torture et autres sévices sur poupée
Date d'inscription : 28/12/2006

http://coteface.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon nouveau roman...est disponible!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum