Les zaventures sans concessions d'une bande de psychopathes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les zaventures sans concessions d'une bande de psychopathes

Message par Red Sheep le Dim 17 Juin 2007, 20:07

Bon, voilà, je poste le premier épisode d'une série de dialogues censés être drôles ou en tout cas faire passer le temps.
Ca à l'air long comme ça, mais en fait c'est très rapide à lire u_______u.
Pour l'instant j'ai déjà écrit cinq épisodes de cette série (paru sur mon blog), mais j'attends tout de même vos commentaires. Sur les autres épisodes, la mise en page est différente et plus lisible.

Bon, je vous laisser lire u________u.





Episode un : au commencement, il n’y avait pas de lumière.


NDA: vous avez remarqué, j'aime les titres longs qui ne veulent absolument rien dire et sont en désaccord complets avec le contenu même de l'histoire. Enfin, c'est pas comme si je vous disais un truc faux du genre: Les éléphants sont gris ou "mes histoires sont toujours gores". Ne me prenez pas pour Bob l'éponge, m'enfin!


Rues vides, nuit sombre, lampadaire éteint, vent glacé…Tout laissait notre héroïne froide. L’allée était vide, comme toujours à minuit en plein hiver. Et voilà encore qu’elle se les pellait pour sauver les fesses de son supérieur…
« Dailah, tu vas aller enquêter dans le quartier noir, j’en ais marre de ces cadavres qu’on ramasse à la pelle ! Je te donnes, disons…un mois pour me trouver l’enflure qui commet tout ces meurtres. Ca commence maintenant ! »
Ce type l’énervait. La gars rougeot que tout le monde a envie de fighter. Dailah le maudissait quand soudain (tintintin !)



« Auriez-vous du feu ? »

Elle sursauta. Un type ce tenait devant elle, et dans le noir elle ne voyait que deux choses de lui : ses yeux émeraudes et ses dents…


« -Vous avez fait exprès ou quoi ? j’ai frôlé la crise cardiaque !
-excusez moi, mais je tiens peu à recevoir des balles dans le ventre…
-Pourquoi voulez-vous que je vous troue le bide ?
-Et bien…vous serrez un peu trop votre pistolet dans votre poche…
-Comm…seul un assassin, bandit ou meurtrier aurait put s’en rendre compte !
-Comment dois-je prendre cette remarque ?

Ses yeux brillaient d’un étrange lueur…et il montrait avec obstination de longues canines…

-Je veux le même dentiste que vous…

Il lui fit un large sourire, du style ‘gravure de mode’


- Vous êtes comme ça avec tout les inconnus qui passent ?
- Non, seulement avec ceux qui se promènent dans une rue non-éclairée à minuit et qui manque de me tuer.
- Je dois me sentir concerné là je pense…
- Vous êtes perspicaces !

Il se rapprocha d’elle…Daliah avait toujours eut une sainte horreur des gens qui se collent à vous comme des sangsues…ça la dégouttait, c’est simple

- Vous empiétez sur mon espace personnel…
- J’aimerais savoir si vous avez du feu, c’est tout…

Large sourire, un petit éclat de blancheur sur sa dentition…


- Mon dieu que vous avez de longues dents !
- C’est pour mieux te sourire mon ange…
- Hummm…je crois que le mot exacte est plutôt ‘manger’
- Vous voulez me tenter ?
- Parce que vous êtes un vrai psychopathe ?
- Tout dépend ce que vous entendez par ‘psychopathe’.
- Réfléchissons…un homme qui se promène dans une rue noire à minuit et qui manque de me tuer. Ca vous va ?
- J’ai comme une impression de déjà vu…vous n’auriez pas dit ça il y’a quelques minutes ?
- Je ne me souviens pas désolé.

Ils se sourirent ,conscient du tour que prenez la conversation. Cet homme n’était pas le criminel qu’elle recherchait, sinon elle serait morte depuis le début. Comme dans ces vieux films clichés holliwooddiens.

- Vous êtes bien bavarde pour une flic en mission…
- Ca n’a pas l’air de vous gêner pourtant. Au fait nan, je n’ais pas de feu, alors vous pouvez me laisser bosser maintenant.
- Etes vous sûre ? Je ne pense pas que vous réussirez à trouver votre tueur…à moins que…non, je ne vous proposerez jamais ça…
- Quoi donc ? allez jusqu’au bout !
- Ahhhh…et bien disons que je connais assez bien celui que vous cherchez…
- Quel étrange coïncidence… je ne l’aurais jamais crut !
- En échange, j’aimerais vous inviter à diner ce soir
- Vous voulez dire cette nuit…
- Je suppose que vous acceptez donc…
- D’abord donnez moi votre copain, ensuite on verra.
- Il doit encore dormir à cette heure…il est assez ‘lève-tard’…c’est d’ailleurs désespérant…Nous avons le temps de manger avant.
- Etes-vous cannibale ? je demande au cas où…
- Si je l’étais, vous pensez réellement que je le dirais ?
- Non, mais je peux demander quand même…
- Vous avez bu pendant votre service ?
- Moi ? vous rigolez…oui vous rigolez…arrêtez de sourire comme un vampire, ça me fout les chtons…
- Alors ?
- Quoi ?
- Vous buvez ?
- Juste du jus d’orange, j’ai horreur de l’alcool, pue trop…
- Je ne souris pas comme un vampire…c’est mon naturel…
- Je suis sûre que vous avez vu ‘entretien avec un vampire’…
- Si vous le dites…bon, ce resto…
- Ma mère m’a interdit de suivre des étrangers dans la rue…
- Et où est votre mère en ce moment ?
- Six pieds sous terre
- C’est bien ce que je pensais…
- Ah bon ? parce que vous vous y connaissez niveau machabbé ?
- Non, mais comme vous ne semblez pas utilisez d’anti-ride, je peux savoir votre age…
- L’anti-ride ne marche pas
- Si vous le pensez vraiment…
- Vous croyez que je devrais en mettre ?
- Non, vous êtes appétissante comme ça…
- C’est moi le plat principal ?
- C’est une idée fixe chez vous…
- Alors je suis l’amuse gueule…
- Vous n’avez pas faim ? Moi je commence à faiblir…
- Bien, bouffez moi !
- Vous êtes maso…
- Pardon ?
- Vous avez très bien entendu…
- Excusez moi, mais c’est vous qui me trouvez ‘appétissante’
- Oh, j’ai dit ça ?
- Oui
- Faute de langage…
- Mouais…ça me creuse moi…je mangerais bien un petit steak tartare…
- Vraiment ? ou je dois le prendre avec ironie ?
- Les histoire de cadavres et d’anti-ride me donnent toujours une faim de loup…
- Si vous voulez, vous pouvez manger végétarien…
- Oh je vois ! Je broute l’herbe pendant que Monsieur me croque !
- Vous êtes plus folle que moi je pense…
- Vous pensez beaucoup à ce que je vois…
- …
- J’aime votre côté mignon et gentil…
- Et moi votre côté petit peste.
- Arrêtez, ça va m’exciter….
- Pourquoi donc ?
- Quelqu’un m’a dit une fois que je devais être maso…
- Ah vraiment ?
- Oui, c’était un inconnu, il vous ressemblez un peu…même type…
- C’est fou ce que l’on peut rencontrer comme imbéciles tard la nuit…
- Je ne vous le fait pas dire !
- Fumeur ou non-fumeur ?
- Pompier
- Plait-il ?
- Pardon, une blague bidon….comme je les aime…vaseuse à point
- Je dirais même plus ‘stupide et puéril’
- Vous en avez du vocabulaire !
- Quelques siècles d’expérience tout de même
- Et bien depuis le temps vous êtes un beau cadavre…piqure de collagène ?
- Non, sang humain…
- Je ne sais pas, je n’ais jamais essayé…
- Ca a un petit goût sucré…pimenté pour certains…
- Le resto tombe à l’eau…
- Désolé, j’ai manqué à mon devoir de gentleman…
- C’est pas grave vous savez…j’ai toujours eut l’habitude d’être larguée la 1ere nuit de rencontre…
- C’est affreux…vous devez être très déçue des hommes…
- Non, plutôt des cartes routières que je n’ais jamais réussi à decrypter…
- …
- Evitez de faire une remarque macho, ou je vous gifle…
- Sado en plus…
- Spéc de gouja…
- Arrêtez, vous devenez romantique…
- Vous trouvez aussi ! j’ai un côté fleur bleue à ce qui paraît…
- Il ressort mal sur votre teint, désolé de vous le dire…
- C’est absurde…
- Quoi donc ?
- Je parle avec un type qui se dit être vampire en pleine nuit au milieu de nul part dans le froid…
- Je n’ai jamais dit que j’étais un vampire…mais oui, c’est assez impensable…
- Arrêtez de penser où je vais péter un câble…
- Vous ne l’avez pas déjà fait ?
- …
- Ecoutez !
- Quoi donc ?
- Le court silence que vous avez rompu…
- Très bien, je vois que je vous ennui…
- C’est fou ce que le temps passe vite lorsqu’on parle pour ne rien dire…
- Je vais partir alors…
- Fumeur ou non fumeur ?
- …très drôle…
- Le resto, non fumeur je suppose ?
- Et voilà, deux psychopathes ensemble !
- Enfin heureux que vous vous rangiez à mon point de vue…

NDA : Bon, cet épisode a été remasteurisé après passage sous ordinateur. Donc s’il est pas terrible, j’accuse mon PC, et aussi les aliens qui m’enlèvent périodiquement ! Nan mais c’est vrai quoi ! on s’emmerde à faire des histoires, et après les gens ils sont pas contents. Comme si en écriture on pouvait pas profiter aussi de la RTT ! Bande d’infâmes capitalistes va ! Ne venez pas vous plaindre après que vous gagnez rien de plus que des confettis à Halloween !
avatar
Red Sheep
Paysan
Paysan

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 28
Localisation : dans une gelée rose fluo au fin fond du Texas
Date d'inscription : 17/06/2007

http://theredsheep.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zaventures sans concessions d'une bande de psychopathes

Message par Kulgrim le Jeu 05 Juil 2007, 23:17

Oula!! mais c'est que j'ai du boulot en retard moi!! j'avais jamais vu ce topic avant!! bon alors attaquons les critiques!

Meme si tu as prévenu avant, et que oui en effet le texte est assez rapide à lire, évite de faire des post de 3 km de long comme ça! ça décourage!

J'aime bien le style, noir avec des pointes d'humour et de bon enchainement de réparties cinglantes...

Je trouve que quelques "didascalies" de plus aurait étaient les bienvenues lors des blancs dans la conversation. C'était l'occasion révée de placer quelques mots sur l'état d'esprit de Dailah, sur ce qu'elle pense vraiment du type bizarre qui l'aborde, sans pour autant casser le rythme de l'histoire.

Le rythme justement est assez élevé et entrainant. Mais veille à le diminuer de temps en temps pour ne pas épuiser le lecteur.

La conversation est très dynamique mais un poil longue ce qui fait qu'on a tendance à perdre le fil du "qui dit quoi" tant on est entrainé par le rythme éffreiné des répliques. Pense à mettre quelques indicateurs de temps en temps.

Voila sinon rien à dire, assez bonne métrise du style, j'espère que tu nous mettras la suite (meme si on a été un tantinet long pour te répondre ^^).
avatar
Kulgrim
Yggdrasil
Yggdrasil

Masculin
Nombre de messages : 1012
Age : 30
Localisation : Dans une rizière
Art de prédilection : Etudiant au bord du gouffre
Loisirs : Concerts, bouquins, ...
Date d'inscription : 13/06/2007

http://rockunderthesun.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zaventures sans concessions d'une bande de psychopathes

Message par rejah le Dim 08 Juil 2007, 15:29

j'ai bien aimé!!! l'ambiance est noir, un vrai petit polar!!!
mais c'est vrai que j'ai retenue mon souffle tout au long, comme l'a dit kulgrim, des didascalies seraient les bienvenue!!!
au debut je voulais pas lire, la longueur m'a un peu fait peur mais bon je te comprend, quand on se met à écrire, on ne relève plus la tête pendant un long moment, les pensées se suivent et le texte s'allonge si on s'en rend pas compte.
en tout cas l'histoire est bien, vite fait "sado, dîner, croquer..." ils viennent de se rencontrer et presque de se quitter, si vite.... j'espere qu'il ya une suite...
avatar
rejah
Commercant
Commercant

Féminin
Nombre de messages : 54
Age : 32
Localisation : je me le demande bien!
Art de prédilection : étudiante
Loisirs : lecture, ciné et pleins d'autres choses dont je me rappelle pas là!
Date d'inscription : 01/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les zaventures sans concessions d'une bande de psychopathes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum