Quelques petits trucs en vrac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Mar 13 Juin 2006, 11:40

on commence avec un peu de finesse dans ce monde brutes.

ici le theme etait imposé:
raconter de façon libre une histoire d'amour avec pour cadre l'univers des "men in black" ('univers du site de jeu de role auquel j'appartenais )



voial ce que ça donne quand on me demande de faire quelque chose de "romantique"...




Demain est le grand jour. Nous allons enfin être de nouveau réunis, elle et moi, juste nous deux.
Notre histoire est relativement récente, 73 jours 8 heures et 14 minutes pour être précis… Pour vous ça peut paraître bien peu, mais quand, comme moi, on est tout entier en symbiose avec l’être aimé tout est bien plus intense et toujours trop court.
Sa fonction lui prend énormément de temps et nous avons malheureusement peu le loisir de nos retrouver seuls pour partager ces moments qui font le bonheur des jeunes couples. Sa carrière passe, malheureusement, pour l’instant, avant notre relation et notre belle histoire. La fougue des débuts a laissé place à une attitude plus sage de notre part au sein de l’agence car il ne vaut mieux ne pas trop montrer ses émotions lorsqu’on est MIB, éviter de mélanger vie professionnelle et vie privée, pour ne pas nuire à l’efficacité opérationnelle.

Nous nous sommes rencontrés lors d’une mission dite d’ «éradication », une des taches dévolues aux MIB lorsque les aliens se font trop entreprenants ou se montrent peu coopératifs ou hostiles. Elle avait en charge la section d’assaut n°22, celle chargée de l’approche par le flanc ouest et comprenant les tireurs d’élite. Les MIB sont connus pour leur apparence uniforme, noir et blanc, mais elle se détachait nettement du lot des troupes engagées. Sanglée dans on costume sombre elle se détachait de la masse, comme un roc le ferait au milieu d’une mer démontée. Ses mouvements étaient précis, ses ordres, secs et suivis avec respect, bien d’autres femmes composent les troupes des MIB, et les section d’attaques dépêchées par l’agence étaient massivement présentes, mais ce jour là nous n’étions que deux sur ce champ de bataille. Elle. Et moi.

Si je l’ai remarqué dès l’engagement du conflit, je ne m’attendais pas vraiment à ce qu’une telle femme m’accorde la moindre attention, le moindre regard, surtout dans cette situation, même si je l’espérais secrètement. Nos regards se croisèrent quelques fois mais ce n’est que lors de la cinquième rencontre que son regard s’attarda vraiment sur moi. Ce dont je rêvais venait de se produire : une femme sublime et froide s’intéressait à moi, et cela sans doute possible.
Le fait que nous étions entourés de carcasses d’aliens peut sembler rendre la scène moins enviable, mais dans ces moments la il faut savoir faire abstraction de certaines choses, pour goûter l’instant présent. Perdu dans ma contemplation je fus victime d’une grave blessure a l’abdomen… La mission fut un succès et cette affreuse plaie, bien que fort douloureuse, fut paradoxalement le plus beau cadeau que l’on ai pu me faire. La fille de mes rêves avait la charge des blessés.

Il n’est pas facile d’établir une relation patient-soignante, mais avec le temps, nous devînmes de plus en plus proche et nous passèrent de plus en plus de temps ensemble. Je ne l’aurais pas cru capable de tant d’attentions à mon égard, ces heures à me plonger dans ses yeux et à l’écouter me parler sont à coup sûr les plus belles de ma vie. Elles se font de plus en plus rares désormais car elle est submergée de travail mais elle veille toujours à venir me voir pour que l’on puisse discuter et me préparer au grand moment….

Demain, seul avec elle va avoir lieu le grand jour et, comme tant d’autres aliens avant moi, je vais être disséqué vivant par ses soins.
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Mar 13 Juin 2006, 11:57

Il m'arrive parfois d'endosser une personnalité qui n'est pas la mienne afin de donner libre cours a mon imagination sous une forme plus ou moins (surtout moins...) serieuse

le texte ci dessous est un petit delire où je suis le psychiatre d'une amie (analyse basée uniqument sur des photos).
il s'agit ici d'une note issue d'une de mes "seances" d'analyse psychiatrique que je realise a sa demande sur une amie a elle, que je ne connais pas du tout et dont j'ai justequelques photos.


-------------------------------

Mes aïeux quel cas !
Si tu m'avais habitué a de beaux spécimens je suis presque réjouit de voir un être aussi délabré tant il repousse les limites en la matière. Un vrai bonheur pour l'analyste, un vrai désastre pour la nature.

Si dame nature ne s'est pas montrée très loyale avec toi et encore plus sévère avec ton amie à la coupe de cheveux sommaire, on frôle ici l'acharnement car cette jeune fille cumule, s'en est presque trop.

Ce teint rougeâtre, comme constamment soumis a un régime fait uniquement de fond de cuve du plus infâme vin de table, ce sourire crispé et figé qui traduit malheureusement tout sauf une joie qui serait de toute façon bien difficile a comprendre dans on état, tout cela montre bien combien elle essaie tristement de masquer le néant qui l'habite et la ronge.

Oui cette fille soufre, je dirais même qu'elle n'est que souffrance quand on voit a quel point les tares sont chez elle nombreuses. M'attarder sur son physique serait faire preuve d'une cruauté quasi gratuite, je m'attarderais donc sur le reste.
On note ici aussi une homosexualité latente qu'elle contient manifestement avec difficulté. Cet air absent a la limite de l'expression de la bêtise dans sa pureté la plus absolue (ce regard mort est significatif).cette manière de plisser constamment les yeux est d'ailleurs la manifestation physique de son refus d'ouvrir les yeux sur son propre cas.
Si tu vivais dans le passé pour mieux oublier qui tu es vraiment ton amie a choisi elle de se nier ou de se voir de façon déformée en limitant au max son champ de vision (réflexe salvateur face au cruel miroir) . On le voit de façon encore plus flagrante sur la photo verte ou elle cache ce visage qu’elle ne saurait voir, et je la comprend.
Négligence quasi coupable dans la manière de s’habiller, refus total de prendre soin de soi, ne serait-ce qu’un minimum, par égard pour ceux qui la fréquente, si ces derniers existent encore au fond de son puits de désespoir.

J’admire son courage cependant pour présenter un visage « souriant » malgré tout ce qu’elle endure intérieurement et qui fatalement se reflète a l’extérieur avec les ravages que l’on sait. Mais sache que la drogue n’est pas une solution, il faudra bien lui faire comprendre, ça ne peut que contribuer au délabrement du peu qu’il reste d’humain chez cet être que la vie n’a pas épargné malgré son jeune age.

Un cas affligeant qui montre que dame nature est parfois vraiment, excusez l'expression, vraiment une pute.

--------------------

malgré ce portrait peu flatteur je suis en tres bon terme avec les personnes que j'ai "analysé" ;)


j'ai un seul texte "serieux" mais je ne l'ai jamais fini...
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par v2 le Mar 13 Juin 2006, 14:39

eh beh !!! j'applaudis !! j'ai bien aimé les deux même si j'ai un penchant pour la vie extra terrestre donc le premier texte est en haut du podium.. bravo.
avatar
v2
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 8949
Age : 41
Localisation : Fond de cales avec la vinasse..
Art de prédilection : Dessin.. - Auteur de BD
Date d'inscription : 29/05/2005

http://leblogdeV2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Mar 13 Juin 2006, 15:04

v2R a écrit:e j'ai un penchant pour la vie extra terrestre donc le premier texte est en haut du podium.. bravo.

alors tu devrais apprecier celui la:
meme site, meme univers.
ici il s'agissait de decrire une civilisation extra-terrestre


bonne lecture ;)


---------
La terre vous dites ? Les humains ?
Je n’ai pas la moindre idée de ce que ça peut être, moi et les autres qui peuplons ce monde voyageons énormément mais nous n’avons jamais entendu parler de vous.

Nous vivons en vase clos au sein de très larges communautés soudées et solidaires. Les êtres qui les composent sont tous parfaitement identiques mais cela ne pose pas de problèmes car nous n’avons pas besoin de nous reconnaître, ici la différenciation et inutile et l’individualité est une notion inconnue.
Nous ne formons qu’un, cet ensemble dans lequel nous évoluons sans la moindre contrainte ni contrôle, n’ayant à obéir à aucune règle, fonctionnement permis par notre ressemblance en tout point avec les autres. L’absence d’identité propre évite tous les problèmes liés à une quelconque particularité qui ferait d’un membre de notre communauté un être à part. L’absence de signes distinctifs est à l’origine de ce monde parfaitement égalitaire qu’est le notre.
La hiérarchie est un concept qui nous est totalement étrangère, même si cela était nécessaire notre ressemblance en tout point ferait qu’aucun d’entre nous n’aurais de quoi justifier sa prise de commandement par une quelconque spécificité le rendant supérieur aux autres et justifiant sa nouvelle position au sommet de notre organisation.
Pas de système d’organisation sociale donc, faute d’en avoir l’utilité.
Parfaitement pacifiques et dépourvus de toute ambition personnelle nous sommes en parfaite harmonie avec notre environnement et les êtres vivants avec lesquels nous cohabitons ici.

Nos spécificités physiques ne nous différencient que peu des autres espèces de ce monde, nous sommes dissemblables en bien des points mais seul un spécialiste saurait nous reconnaître au milieu des autres qui forment la biosphère de notre monde.
Tout au long de notre cycle de vie nous n’évoluons que très peu mais ceci n’est pas nécessaire pour notre communauté, au plus vite nous rejoignons la masse au mieux c’est. Nous sommes unisexe, en fait pour être plus précis nous en sommes totalement dépourvus, nous reproduisant par scission ou fusion pour donner naissance à nouveau membre de notre communauté.
Les gigantesques structures qui parsèment notre environnement sont notre lieu de vie, notre moyen de subsistance et notre lieu de vie. Composées de matières organiques, leur origine nous est totalement inconnue, elles ont toujours été là. Dans quel but sont elles là, quel est leur créateur ? Nous n’en savons rien et, à vrai dire, cela ne nous intéresse que peu, elles sont désormais notre et c’est la seule chose qui importe.
Ces étranges agglomérats organiques à l’étrange forme hélicoïdale sont extrêmement nombreux et où que notre population migre, elle en a toujours rencontré.
Nos migrations nous amènent à parcourir de très longues distances mais nous n’avons encore jamais trouvé les frontières de notre monde. Pouvant évoluer dans les 3 dimensions sans la moindre difficulté nous n’avons pour l’instant atteint aucun de ses frontières, aussi bien sur le plan horizontal que vertical.
Nous baignons littéralement dans un environnement qui semble sans limites, qui n’en pas de connues a ce jour.

Si un jour un humain venait visiter notre monde il n’ y verrait rien si ce n’est ce qu’il appelle dans son monde une « goutte d’eau ».

------------------------

et voila.
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par v2 le Mar 13 Juin 2006, 15:35

tu sais je visite souvent le site des humanos et ils proposent aux scénaristes de leur présenter leurs écrits, et bien sur si un accord se fait, eux te proposent un dessinateur.. va faire un tour du coté de chez eux.. autant tu trouves ton emploi.....
avatar
v2
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 8949
Age : 41
Localisation : Fond de cales avec la vinasse..
Art de prédilection : Dessin.. - Auteur de BD
Date d'inscription : 29/05/2005

http://leblogdeV2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Mer 14 Juin 2006, 22:39

Entre 2 remorques de critiques (que j'espere constructives) sur les textes de mes petits camarades je livre a votre jugement un extrait de ma production personnelle



Encore un petit tour chez les MIB (promis apres j'arrete ;) )

avec cette fois la presentation de mon personnage: l'agent LEE, agent de grade "ange noir"

oui,j'aime bien faire long :lol:


c'est parti
bonne lecture
---------
l'entrée de l'agent au MIB
---------

Quatre heures du matin. Cela fait bientôt trois jours que je n'ai pas dormi. Pourtant l'environnement est idéal : je suis seul, tout est fermé, il fait noir, je suis convenablement installé... mais rien, pas la moindre trace d'une annonce de la potentielle visite de ce foutu marchand de sable. Et cela depuis trois longs jours. Pas moyen de fermer l'oeil et pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé. Je suis seul. On ne peut plus seul... Plus d'ami, plus de famille, plus de repères.
Rien.
Je suis au calme, personne ne me connaît plus donc je ne risque pas d'être dérangé, idéal pour dormir, mais je suis là à fixer alternativement le mur, le sol ou le plafond depuis des heures. Depuis l'accident et mon éveil dans cette pièce étrange je n'ai jamais retrouvé le sommeil. Un mal de crâne lancinant qui me vrille les neurones et m'empêche de trouver quelque forme de repos que ce soit. Cela fait un moment que je suis sujet à des maux de tête, il parait que c'est de famille, mais ces derniers temps ils se faisaient bien trop nombreux pour être simplement un caprice de Dame nature. Pour l'instant tout ce dont j'arrive à me rappeler c'est ce flash juste avant le réveil, mis à part ça, aucune trace des derniers jours passés dehors. Mon souvenir le plus proche est assez anécdotique : une journée tout ce qu'il y a de plus banal lorsque, comme moi, on est journaliste d'investigation pour un canard à gros tirage.
Pour être tout a fait honnête, si je suis bien journaliste, je ne travaille pas que pour mon employeur car j'ai omis un petit détail. Je ne suis pas exactement ce que l'on peut appeler un humain. Habituellement, selon le folklore local, ce que je suis est désigné sous le terme d'"ange noir".

Je me suis fait à ce nom bien qu'il ne corresponde pas vraiment à ce que je suis réellement, car si je suis bien "noir" je suis loin d'être un ange. Journaliste d'investigation est un bon job et une couverture idéale pour mes activités : je peux disparaître quand bon me semble et pour la période qui me plaît, pourvu que j'envoie de temps à autres quelques papiers au patron, histoire de justifier ma paye. L'être que je suis est en apparence un humain comme il y en a des tonnes sur terre et de mon statut d'ange noir je n'ai choisi de ne rendre apparent que mon nom : Depaz.
Depuis plusieurs mois je suis sur une affaire étrange, officiellement comme officieusement, car pour une fois, ma couverture et ma mission réelle se rejoignent.
Les disparitions se multiplient sans raisons aucunes autour de moi, m'isolant de plus en plus jusqu'à l'isolement total, et cela n'est pas pour me plaire. Ici, les forces de l'ordre sont du genre "conciliantes" avec le crime organisé et aucune aide n'est à attendre de ce coté là. Dans ce cas, on se débrouille seul et avec les moyens du bord. Parmi les disparus, on compte ma famille et mes amis (ce qui n'est pas follement original) mais plus inquiétant, également mes contacts : d'autres anges et mes indics.

Le point de rendez-vous de ce qui se fait de pire dans cette ville est un quartier pourri près du port, dans le secteur des hangars. On y négocie toute sorte de marchandises illégales sous la protection de la police et de corps spéciaux et il n'y a pas mieux pour se fournir, quoiqu'on cherche. Toute bonne enquête (c’est dire si elles sont rares) commence ici et de préférence plus que discrètement. Malheureusement le contexte fait je n’ai pas vraiment la patience dont il convient de faire preuve dans ce genre de situation et je fais dans l’expéditif, brutal, qui tache. Les capacités particulières dont sont dotés les anges noirs me permettent de me déplacer furtivement et d’expédier ma besogne relativement discrètement, mis à part les inévitables petits désagréments liés à ce genre d’activité. Mes contacts se sont montrés collaboratifs et je dois me rendre à l’évidence, ceux qui m’en veulent ne sont pas du milieu, aucun n’avait idée de qui pouvait bien être le responsable de ces disparitions. Mauvaise soirée, je me suis sali les mains et je n’ai pas le moindre début de piste… mais elle ne fut pas vierge de tout enseignement, je n’étais pas le seul à ne pas devoir me trouver là et à la voir se déplacer cette personne est une pro.
J’ai cru un instant qu’un de mes congénères m’avait suivi, mais son profil est différent de celui des anges, nous avons beaucoup de points communs mais elle ne répond pas aux ondes comme le ferait tout ange. Outre ses capacités athlétiques ce qui a attiré mon attention est son accoutrement plutôt étrange dans ces circonstances : costume noir bien taillé, chemise d’un blanc immaculé et lunettes de soleil. Elle m’a suivi comme mon ombre durant ma petite virée dans les bas-fonds de la ville même si elle ne semble pas s’intéresser à moi, elle aussi est visiblement en mission. Absorbé par mes basses œuvres je ne lui ai pas prêté autant d’attention que j’aurais voulu mais elle semble être du « bon coté », le mien.

Le lendemain je retournais sur place, rien à chercher en particulier si ce n’est mon « ombre ». J’étais dans le flou le plus total concernant mon affaire alors autant satisfaire un peu ma curiosité concernant cet étrange personnage si proche de ceux de ma race. Même heure, même endroit, il est la. Enfin... elle est là. Si je l'ai remarqué c'est qu'elle l'a bien voulue, je la regarde disparaitre parmi le dédale de batiments emcombrant le port, rapide, silencieuse, mortellement efficace. Cependant quelque chose ne va pas dans ce tableau... la sensation bizarre que...

Ca y’est ce mal de tête me reprend, me clouant sur place…. resserrant lentement son étau sur mon cerveau… Dès que j’essaie de me souvenir de ce qui a précédé le flash, la douleur se fait plus violente. Le plafond et le sol ne font plus qu’un et mon lit se dérobe constamment sous moi, décidemment ça ne va pas bien fort en ce moment. Il me reste quelques images troubles pré-flash, la femme en noir est là contre le mur prête à bondir, sa cible ne m’apparaît pas complètement mais il y a quelque chose qui cloche, ses proportions son aberrantes... contre coup de « l’accident » sur mon cerveau douloureux ou réminiscence d’une scène réelle ? Je ne saurais dire... A partir de là, c’est le trou noir complet, si ce n’est une voix juste avant le flash, peut être celle de cette femme... La voix est douce et claire mais ce dont je crois me rappeler est assez étrange dans ce contexte : « essayez de sourire »

Après, c’est le flash, puis plus rien, jusqu'à ce que je me réveille ici: une pièce circulaire sans mobilier, si ce n’est mon lit et un miroir au dessus d’un nécessaire de toilette. C’était il y a trois jours et depuis pas une minute de sommeil à mon actif. Tiens, une délicate torpeur m’envahit... aurais-je enfin droit au repos que je recherche depuis si longtemps ? Je n’ai pas beaucoup de temps à consacrer à cette réflexion car le sommeil me rattrape et je m’écroule.

C’est le bruit de la porte qui me sort de mon sommeil de plomb.S’il était impossible de l’ouvrir de l’intérieur, manifestement il existe un système extérieur et il vient d’être actionné. Je ne comprends pas bien ce qui m’est dit au début mais je reconnais rapidement les deux uniformes : costume noir/ chemise blanche/ lunettes, je suis en territoire ami
A coté de moi se trouve un costume semblable et prêt à l’emploi. Je discerne de plus en plus de mots « tests », « MIB », « acceptation...nouvelle recrue..felictations...in black..»,« il ne manque plus que les lunettes, l’agent… vous y conduiras »...

Si je ne comprends encore que parcellement ce qui m’est dit, je reconnais un visage et surtout cette voix : « essayez de sourire »

-----------------------
j'attends vos remarques :)
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par v2 le Mer 14 Juin 2006, 23:12

moi j'accroche parfaitement !!! tu n'as jamais essayé d'écrire de la même manière mais de facon plus longue , 1 centaine de pages par exemple.. tu as de quoi développer quand même !!

bravo encore !
avatar
v2
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 8949
Age : 41
Localisation : Fond de cales avec la vinasse..
Art de prédilection : Dessin.. - Auteur de BD
Date d'inscription : 29/05/2005

http://leblogdeV2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Mer 14 Juin 2006, 23:46

record actuel 10 pages :lol:
apres j'ai l'impression de me repeter. si j'arrive a trouver une bonneintrigue je dois pouvoir monter a 30-50. reste a la trouver.

texte en cours: 3-4 pages avec pour theme la sequestration



ca commence comme ça:

--------------
-----------------

Il me semble que cela fait une éternité que je suis ici.
Ici ? Je ne saurais dire, c’est peut être là, ou même ailleurs.
Depuis combien de temps suis-je ici, je ne sais. Tous les matins je me réveille sans souvenir de la veille, peut être étais-je ici, peut être y serais je demain.
« Hier », « demain », étranges concepts, d’où peuvent-ils bien me venir ? Ce mots semblent m’être familier et se référer à quelque chose qui m’est connu, mais quoi…

--------------
------------------


je viens de em rendre compte qu'il y a beaucoup de "ici ". va falloir changer ça ...

pour l'instant j'en ai une page, la route est encore longue mais j'ai la trame et la conclusion donc ça va.
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Ven 16 Juin 2006, 15:33

une petite parodie de lovecraft et son mythe de CHTULU ou le role du monstre tentaculaire est ici tenu par un de mes anciens prof que je tiens particulierement dans mon coeur ^^


*****************************

Un vent violent souffla soudain dans mon studio, faisant voler mes notes et mes affaires au quatre coins de la pièce. De toute mon existence je n'avais jamais vu un tel phénomène, ce souffle sortait de tous les orifices et interstices présents dans mon humble demeure provisoire, faisant claquer les portes et craquer les volets de mes placards, menaçant de les faire céder au moindre instant.
Les objets soufflés par ce vent sorti de nulle part pouvant se montrer dangereux, je décidais de me réfugier derrière une barricade de fortune formée par mon lit retourné et incliné, en appui sur le mur du fond, suite a une bourrasque particulièrement violente. Si cet abri de fortune me protégeait du ballet désordonné des débris et autres objets en mouvements dans la pièce, il ne me m'épargnait nullement la cruelle morsure du froid.

En effet, à la puissance phénoménale du vent s'ajoutait sa température extrêmement basse, digne des contrées arctiques les plus reculées. La rudesse du mois de décembre (ville) ne pouvait, à elle seule, expliquer ce phénomène étrange… des stalactites se formaient déjà ça et là aux 4 coins de la pièce, figeant tout mouvement dans son enveloppe de glace, venant se briser avec fracas contre les murs glacés de ma chambre. Si je me fiais à ma montre il ne s'était écoulé qu'une quinzaine de minutes depuis le début du phénomène et pourtant tout était déjà recouvert d'une fine pellicule d'eau gelée.

Le froid se fait de plus en plus insistant, rendant ma respiration douloureuse. Mes doigts engourdis ont de plus en plus de mal à maintenir mon dictaphone et à le protéger de la rudesse du climat. Tout est bientôt fini de toute façon, IL est là.
Je sais qu'il est venu pour moi, accompagné des êtres maudits qui lui sont dévoués, il vient me chercher pour m'amener avec lui dans son repaire Khaluyréen, si ce dernier existe bien… là bas je finirais en son pouvoir, dépouillé de toute volonté propre, offrant mes services à sa cause et adorant son être lors de cérémonies décadentes et contre nature, où se côtoient tous ses adorateurs, venus de la surface comme des profondeurs.
Et là, contre mon gré, je donnerais sûrement une nouvelle lignée de bâtards dégénérés au service du maître ; espérons que je tombe sur une partenaire au physique avenant et non entre les membres bourrelets de sa fidèle servante, ignoble magma de chair flasque aux couinements stridents....

Nul besoin de les voir pour sentir leur présence, ils sont là avec lui, ils approchent. Les histoires qui circulent sur son compte veulent que le maître vienne toujours seul, mais je sais désormais que ces dires ne sont pas fondés et que ses dévoués serviteurs font aussi le déplacement lorsqu'il s'agit de mettre la main sur les malheureux qui ont poussé trop loin leurs investigations le concernant.

Les couloirs renvoient le résonnement de bruits de succion et de clapotis, typiques du déplacement d'une masse coulante aux dimensions gargantuesques suintant un liquide spongieux et collant aux relants putrides. HÄanhyie...

**************

voila
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par v2 le Ven 16 Juin 2006, 15:44

ca démarre comme le film sur new york avec de la glace de partout.

je ne me souviens plus du titre.

c'est génial..
avatar
v2
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 8949
Age : 41
Localisation : Fond de cales avec la vinasse..
Art de prédilection : Dessin.. - Auteur de BD
Date d'inscription : 29/05/2005

http://leblogdeV2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Ven 16 Juin 2006, 17:23

"le jour d'apres" ?
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par v2 le Ven 16 Juin 2006, 18:09

oui c'est celui là !
avatar
v2
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 8949
Age : 41
Localisation : Fond de cales avec la vinasse..
Art de prédilection : Dessin.. - Auteur de BD
Date d'inscription : 29/05/2005

http://leblogdeV2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Dim 18 Juin 2006, 15:39

voila le texte correspondant a la toute petite intro postée mercredi


ICI


Il me semble que cela fait une éternité que je suis ici.
Ici ? Je ne saurais dire, c'est peut être là, ou même ailleurs.
Depuis combien de temps suis-je là, je ne sais. Tous les matins je me réveille sans souvenir de la veille, peut être étais-je ici, peut être y serais je demain.
" Hier ", " demain ", étranges concepts, d'où peuvent-ils bien me venir ? Ce mots semblent m'être familier et se référer à quelque chose qui m'est connu, mais quoi…
Il n'y a que " maintenant " ici, voire " plus tard ", mais l'horizon ne se fait guère plus lointain, brisé par les frontières que me révèlent mes sens.
ICI, c'est le seul nom que j'ai pu donner à l'endroit où je me trouve. J'ai essayé de me l'approprier en lui cherchant une réelle identité ou but, mais seul ce nom court et imprécis lui convient. De forme variable, ICI reste invariablement clos et sombre, constant, la seule lumière qui filtre est juste la pour me faire prendre conscience de mon environnement et l'absence d'échappatoire qu'il présente. ICI verrouille même tout échappatoire par l'imaginaire, toute pensée est retenue par cette enceinte lisse qui me sépare du reste.
Le reste. Ailleurs.
Ont-ils seulement déjà existés ?

Nulle trace de geôlier, mais de porte à garder il ne semble pas y avoir. L'endroit est clos, mais une clarté diffuse permet de distinguer quelques éléments autour de moi.
Peut être l'absence de toute source lumineuse aurait-elle été préférable, ce que je perçois ne faisant que participer un peu plus à mon oppression.
Tout ce qui est visible n'est que limite. Le noir complet m'aurait permis de croire que tout espoir n' est pas perdu, que je n'ai pas encore tout exploré, qu'il existe un endroit offrant une quelconque possibilité autre que la contemplation de la matérialisation du rien que représente ce lieu.
Rien. C'est le seul mot auquel je peux associer à là où je me trouve, avec " ici ".
Aucun bruit, aucun mouvement, nulle trace de vie, même la plus infime. Aucun espoir.
Rien.
En supposant qu'ici aussi le temps s'écoule, cela doit faire plusieurs jours que je suis retenu en ce lieu étrange contre mon gré. Mais n'ayant aucun souvenir d' " avant " j'y suis peut être depuis le début, si ce dernier à un jour existé.
Sans souvenir, pas de passé conscient. Vu ma situation actuelle pas de présent et, si rien n'évolue, mon avenir semble bien parti pour n'avoir rien à envier à ce qui le précède.
Si le temps passe il ne semble avoir aucun effet sur moi. Je n'évolue pas. Pas le moindre signe extérieur de changement. Bloqué ici pour toujours et depuis toujours ? Cette perspective ne m'enchante guère.
Mince consolation, demain, si celui-ci existe bien, je n'aurais aucun souvenir de ces inquiétudes quant à mon statut. Mais elles reprendront s'il s'agit d'un processus cyclique. J'explorerais à nouveau mon univers visible à la recherche d'informations sur ma situation et les possibilités d'y échapper. Sans fin.

Rien ne me retient physiquement ici, nulle chaîne pour me priver de mes mouvements mais j'ai vite renoncé à délimiter mon univers. Parcourir ma " cellule " en ligne droite jusqu'à ne plus avoir de force en espérant rencontrer une paroi, ou ne serait ce qu'un obstacle, me permettant d'en délimiter le fond ne m'a conduit nulle part, si ce n'est a revenir sur mes pas afin de retrouver le seul endroit que je connais. Celui où je me trouve actuellement.
Mais est ce vraiment celui que j'ai quitté ? Rien n'est moins sûr. Mais cela a relativement d'importance finalement.
Si mon univers ne connaît pas de limite finie, il est également vide.
Enfin, je crois…
Depuis quelques temps je commence à douter.

Mes appels n'ont jamais reçus de réponse ni même un écho et je n'ai jamais eu connaissance du moindre mouvement, éléments plaidant en faveur de l'absence de tout compagnon d'infortune. Mais récemment la peur de ne pas être seul ici s'est immiscée en moi. Rien n'a changé mais je me sens comme observé.
Toujours pas le moindre signe de vie où que j'aille mais mon sentiment de sécurité a disparu.
Au début j'ai prié pour avoir la preuve d'une autre présence que la mienne mais désormais je la crains plus que tout.
Si elle ne s'est pas déclarée c'est qu'elle m'est hostile, telle les prédateurs guettant silencieusement un moment de relâchement de leur proie.
Pensée étrange qui revient sans cesse bien que les occasions de me fondre dessus fussent légion et que jamais rien ne ce soit passé. Etrange…

[à suivre]
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par v2 le Dim 18 Juin 2006, 15:53

parfait !
avatar
v2
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 8949
Age : 41
Localisation : Fond de cales avec la vinasse..
Art de prédilection : Dessin.. - Auteur de BD
Date d'inscription : 29/05/2005

http://leblogdeV2.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Mer 10 Jan 2007, 01:06

je viens de trouver un dessinateur pour le texte "ICI" ;)
donc peut etre un jour dispo sous forme de BD (4-5 pages prevues)


le dessinateur n'est pas un pro mais....

quand meme....

je lui laisse volontiers les crayons :D
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Mélusine le Mer 10 Jan 2007, 22:58

Depaz... tu exagères! comment je vais faire pour savoir lire tout ça? j'ai déjà un retard monstre en lecture!!! ce qui est honteux... là.. je mérite la peine de mort! :)
pfff, bon, je vais essayer... je peux avoir un délait jusque 2008? ca serait sympa! :)
avatar
Mélusine
Boucs sacrés
Boucs sacrés

Féminin
Nombre de messages : 1667
Age : 34
Date d'inscription : 24/11/2006

http://titemelusine.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Mer 10 Jan 2007, 23:29

si tu avais lu au fur et a mesure tu n'en serais pas la jeune fille...
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par beulette le Mer 10 Jan 2007, 23:51

le vautour est génial !!

---------------'Ô' www.vikings2000.com 'Ô'---------------
"Sans technique, le talent n'est rien qu'une sale manie."
G. Brassens.

http://www.leterrier2.canalblog.com
avatar
beulette
Les druides
Les druides

Féminin
Nombre de messages : 6176
Age : 43
Localisation : montpellier
Art de prédilection : la glandouille
Loisirs : tout ce qui peut se faire allongé sur un canapé
Date d'inscription : 02/07/2006

http://www.leterrier2.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Mélusine le Mer 10 Jan 2007, 23:53

fallait venir plus tot jeune homme! :D si tu avais actualisé plus tot... j'aurais mieux suivi! si si! je t'assure! :)
avatar
Mélusine
Boucs sacrés
Boucs sacrés

Féminin
Nombre de messages : 1667
Age : 34
Date d'inscription : 24/11/2006

http://titemelusine.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Jeu 11 Jan 2007, 00:48

melusine: mes textes datent de juin :)
beulette: n'est ce pas...Moi c'est la premiere case qui me fascine
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Depaz le Sam 28 Avr 2007, 21:41

le scenario complet de ma prochaine BD
j'en avais deja presenté la plus grande partie sur la page mais le texte entier en une seule fois c'est mieux je pense


bonne lecture


------------------------
------------------------


Il me semble que cela fait une éternité que je suis ici.
Ici ? Je ne saurais dire, c'est peut être là, ou même ailleurs.
Depuis combien de temps suis-je là, je ne sais. Tous les matins je me réveille sans souvenir de la veille, peut être étais-je ici, peut être y serais je demain.

" Hier ", " demain ", étranges concepts, d'où peuvent-ils bien me venir ? Ce mots semblent m'être familier et se référer à quelque chose qui m'est connu, mais quoi…
Il n'y a que " maintenant " ici, voire " plus tard ", mais l'horizon ne se fait guère plus lointain, brisé par les frontières que me révèlent mes sens.

ICI, c'est le seul nom que j'ai pu donner à l'endroit où je me trouve. J'ai essayé de me l'approprier en lui cherchant une réelle identité ou but, mais seul ce nom court et imprécis lui convient. De forme variable, ICI reste invariablement clos et sombre, constant, la seule lumière qui filtre est juste la pour me faire prendre conscience de mon environnement et l'absence d'échappatoire qu'il présente. ICI verrouille même tout échappatoire par l'imaginaire, toute pensée est retenue par cette enceinte lisse qui me sépare du reste.
Le reste. Ailleurs.
Ont-ils seulement déjà existés ?

Nulle trace de geôlier, mais de porte à garder il ne semble pas y avoir. L'endroit est clos, mais une clarté diffuse permet de distinguer quelques éléments autour de moi.
Peut être l'absence de toute source lumineuse aurait-elle été préférable, ce que je perçois ne faisant que participer un peu plus à mon oppression.
Tout ce qui est visible n'est que limite. Le noir complet m'aurait permis de croire que tout espoir n' est pas perdu, que je n'ai pas encore tout exploré, qu'il existe un endroit offrant une quelconque possibilité autre que la contemplation de la matérialisation du rien que représente ce lieu.
Rien. C'est le seul mot auquel je peux associer à là où je me trouve, avec " ici ".
Aucun bruit, aucun mouvement, nulle trace de vie, même la plus infime. Aucun espoir.
Rien.

En supposant qu'ici aussi le temps s'écoule, cela doit faire plusieurs jours que je suis retenu en ce lieu étrange contre mon gré. Mais n'ayant aucun souvenir d' " avant " j'y suis peut être depuis le début, si ce dernier à un jour existé.
Sans souvenir, pas de passé conscient. Vu ma situation actuelle pas de présent et, si rien n'évolue, mon avenir semble bien parti pour n'avoir rien à envier à ce qui le précède.
Si le temps passe il ne semble avoir aucun effet sur moi. Je n'évolue pas. Pas le moindre signe extérieur de changement. Bloqué ici pour toujours et depuis toujours ? Cette perspective ne m'enchante guère.
Mince consolation, demain, si celui-ci existe bien, je n'aurais aucun souvenir de ces inquiétudes quant à mon statut. Mais elles reprendront s'il s'agit d'un processus cyclique. J'explorerais à nouveau mon univers visible à la recherche d'informations sur ma situation et les possibilités d'y échapper. Sans fin.

Rien ne me retient physiquement ici, nulle chaîne pour me priver de mes mouvements mais j'ai vite renoncé à délimiter mon univers. Parcourir ma " cellule " en ligne droite jusqu'à ne plus avoir de force en espérant rencontrer une paroi, ou ne serait ce qu'un obstacle, me permettant d'en délimiter le fond ne m'a conduit nulle part, si ce n'est a revenir sur mes pas afin de retrouver le seul endroit que je connais. Celui où je me trouve actuellement.
Mais est ce vraiment celui que j'ai quitté ? Rien n'est moins sûr. Mais cela a relativement peu d'importance finalement.
Si mon univers ne connaît pas de limite finie, il est également vide.
Enfin, je crois…
Depuis quelques temps je commence à douter.

Mes appels n'ont jamais reçus de réponse, ni même un écho, et je n'ai jamais eu connaissance du moindre mouvement, éléments plaidant en faveur de l'absence de tout compagnon d'infortune. Mais récemment la peur de ne pas être seul ici s'est immiscée en moi. Rien n'a changé mais je me sens comme observé.
Toujours pas le moindre signe de vie où que j'aille mais mon sentiment de sécurité a disparu.
Au début j'ai prié pour avoir la preuve d'une autre présence que la mienne mais désormais je la crains plus que tout.
Si elle ne s'est pas déclarée c'est qu'elle m'est hostile, telle les prédateurs guettant silencieusement un moment de relâchement de leur proie.
Pensée étrange qui revient sans cesse bien que les occasions de me fondre dessus fussent légion et que jamais rien ne ce soit passé.
Etrange…

Hostile, oui cette présence ne peut que l’être, comment pourrait il en être autrement dans ce lieu dont l’obscure immensité me contraint a rester immobile de peur de quitter l’endroit que j’occupe a présent et que je sais sûr. Fuir cette présence ? Mais pour aller où ? Plus loin... J’en reviens et je n’ y ai rien trouvé que je n’ai pas déjà. Rien.

Je suis las de chercher des barreaux à ma cellule.
Depuis mon arrivée – depuis toujours ? – je ne fais qu’alimenter ma déception a chaque nouvelle recherche concernant mon lieu de détention, cet endroit étrange où je vais probablement finir. Seul.
Abandonner, tout espoir, toute motivation, une idée de plus en plus séduisante pour moi qui n’ai plus que ce vide pour tout univers.
Laisser le peu qu’il me reste derrière moi, renoncer.

Sacrifice bien mince puisque, demain, j’aurais tout oublié…

Dans ce lieu inconnu que je connais pourtant si bien que et j’ai muré avec soin il y a de cela bien longtemps. Mon esprit.

ICI.

------------------------
------------------------

merci de votre attention ;)
avatar
Depaz
Viking
Viking

Masculin
Nombre de messages : 517
Age : 37
Art de prédilection : ???
Date d'inscription : 18/09/2005

http://depaz.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelques petits trucs en vrac

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum